faites défiler vers le bas pour plus
La joie - faites jouer la vidéo
La joie - faites jouer la vidéo
Activer la vidéo descriptive

En faisant bouger vos élèves, vous appuyez leur mieux-être psychologique, leur estime de soi et leur capacité à gérer le stress1.

L’activité physique aide à prévenir et gérer l’anxiété2 tout en stimulant la production d’endorphine, de sérotonine et de dopamine dans le cerveau, favorisant ainsi le sentiment de joie3. Le temps actif prévu en classe aide vos élèves à se sentir plus heureux, à refaire le plein d’énergie et à affronter la journée avec un sourire !

Sentiment d'appartenance - faites jouer la vidéo
Sentiment d'appartenance - faites jouer la vidéo
Activer la vidéo descriptive

La participation à l’activité physique peut avoir un impact positif sur le plan social pour les élèves en améliorant leur estime de soi et en les encourageant à entretenir des relations plus solides avec des pairs et des adultes4.

L’activité physique donne la possibilité aux élèves de renforcer leurs habiletés interpersonnelles et de nourrir de saines relations. Les élèves apprennent à respecter les autres et à trouver leur propre place en classe, à l’école et dans la communauté5 afin de développer un sentiment d’appartenance.

Apprentissage - faites jouer la vidéo
Apprentissage - faites jouer la vidéo
Activer la vidéo descriptive

Il a été démontré que l’activité physique, même pratiquée pendant de courtes périodes, améliore les résultats scolaires des élèves6.

Souhaitez-vous améliorer les résultats scolaires de vos élèves ? L’activité physique pourrait être la solution ! Une pause active aide les élèves à améliorer leur mémoire, leur sens de l’observation et leurs habiletés de résolution de problèmes et de prise de décisions. Qui plus est, ils seront plus aptes à apprendre puisque l’activité physique améliore les comportements, la discipline et la créativité7.

C’est possible avec
20 minutes d’activité physique
en classe.

Ophea croit fortement que tous les enfants méritent de tirer parti des bienfaits d’une vie saine et active. Nous sommes dévoués à accompagner les enseignants en leur fournissant les ressources et les services nécessaires pour que les enfants développent une attitude positive envers l’activité physique dès un jeune âge.

Les Directives canadiennes en matière de mouvement sur 24 heures pour les enfants et les jeunes (5 à 17 ans) recommandent qu’ils fassent au moins 60 minutes quotidiennes d’activité physique d’intensité moyenne à élevée. La Politique sur l’activité physique quotidienne (APQ) (NPP no 138) énonçant que les élèves doivent être actifs 20 minutes pendant la journée scolaire les aide à accumuler 60 minutes chaque jour !

Faites connaître cette ressource à vos collègues enseignants afin de faire bouger toutes les classes de l’Ontario.

Suivez-nous aux endroits suivants :

Pour d’autres ressources, des possibilités de perfectionnement professionnel et des renseignements pour vous aider à faire bouger les enfants, rendez-vous à Ophea.net.

Ophea est un organisme sans but lucratif promouvant un mode de vie sain et actif dans les écoles et les communautés en mettant au point des programmes et des services de qualité, en établissant des partenariats, ainsi que par l’entremise de son travail de revendication, de sensibilisation et de mobilisation. Ophea est animé par la vision que tous les enfants et les jeunes valorisent et jouissent des bienfaits d’un mode de vie sain et actif qu’ils conserveront pendant toute leur vie.

les références

1. Canada. Ontario. Ministère de l’Éducation. Le curriculum de l’Ontario de la 1re à la 8e année : Éducation physique et santé, 2015 (révisé) (Toronto : Ministère de l’Éducation de l’Ontario, 2015), 9. URL: PDF

2. Biddle, S. J. H., et M. Asare. "Physical activity and mental health in children and adolescents: A review of reviews." British Journal of Sports Medicine 45, no. 11 (2011): 886-95. http://bjsm.bmj.com/content/45/11/886.abstract.

3. Nieman, P. "Psychosocial aspects of physical activity." Paediatrics & Child Health, 7, no. 5 (2002): 309-12.

4. Bangsbo, J., P. Kustrup, J. Duda et coll. "Copenhagen Consensus Conference 2016: children, youth, and physical activity in schools and during leisure time." British Journal of Sports Medicine 50, no. 19 (2016): 1177-78.

5. Canada. Ontario. Ministère de l’Éducation. Le curriculum de l’Ontario de la 1re à la 8e année : Éducation physique et santé, 2015 (révisé) (Toronto : Ministère de l’Éducation de l’Ontario, 2015), 30. URL: PDF

6. Bangsbo, J., et coll. "Copenhagen Consensus Conference 2016: children, youth, and physical activity in schools and during leisure time." British Journal of Sports Medicine 50, no. 19 (2016): 1177-78.

7. Keays, J.J., et K.R. Allison. "The effects of regular moderate to vigorous physical activity on student outcomes: A review." Canadian Journal of Public Health (Revue canadienne de santé publique) 86, no. 1 (1995): 64.


Politique de confidentialité | Politique sur l’accessibilité
© 2018 Ophea